Le printemps est là : la vigne “ DEBOURRE ”                   Mai 2018


Depuis quelques semaines déjà le printemps est arrivé : ici à Bordeaux les températures varient le matin entre 5 à 18° C l’après–midi. Sous l’effet de ces variations de température la végétation commence à repartir, la vigne aussi : nous disons qu’elle “ débourre ”.


Nous commençons à voir les feuilles, et surtout les futures grappes appelées “ MANNES ”, il est encore trop tôt pour faire une estimation de la future récolte, car entre temps il peut y avoir beaucoup d’aléas, notamment le gel.















A ce stade végétatif la jeune pousse de vigne est très fragile. En effet une température de –2° pendant ½ heure suffit à détruire la production.


Dans beaucoup de pays producteurs de vin il existe des systèmes de protection contre le gel : par aspersion, courant d’air avec des hélices, voire même une production de fumée. Ici dans le Bordelais la majorité des vignerons ne possède pas de moyens efficaces pour lutter contre ce fléau, c’est dame nature qui commande.


Le gel est très localisé, il détruit rarement l’ensemble du vignoble. Mais des accidents peuvent arriver comme le 26 avril 2017 où la température était descendue à –3° C: Il n’y avait rien à faire ! …… La catastrophe a frappé la majorité du vignoble français.


Le risque de gel demeure très important jusque début mai.












 
Les actualités du Château Cap de Merle